MA FRANCE !

5 Décembre 2018

                           MA FRANCE !

'Il détruit les chefs de ce monde, il réduit à zéro ceux qui le dirigent. Ils viennent à peine d’être nommés, ils viennent à peine de s’installer, ils n’ont pas encore pris racine, déjà le Seigneur souffle sur eux. Alors ils sèchent, et la tempête les emporte comme de la paille. ' És 40:23-24 

Engagée dans l'intercession prophétique en faveur de la France depuis de très nombreuses années, je ne puis rester insensible au cri de mon peuple ces dernières semaines ! Et je crois que Dieu a vu, Dieu a entendu ! Les voies du Seigneur ne sont pas les nôtres, et Sa Parole ne retourne pas à Lui sans avoir accompli ce pourquoi Il l'a envoyée ! Le combat est vraiment spirituel, et je voudrais prophétiser encore sur ma nation : 'Regarde : la nuit couvre la terre, un brouillard enveloppe les peuples. Mais sur toi, le Seigneur se lève et sa gloire brille sur toi. ' 

Actuellement beaucoup de prophéties de malheurs s'abattant sur la nation sont données ! Le jugement de Dieu annoncé ! Le coeur de Paris brûle, un cri de révolte gronde du plus profond de l'âme de la nation ! Les rues de nos villes sont envahies par un peuple nombreux ! Et j'ose discerner l'or de la gloire à travers la couleur jaune dominante de leurs vêtements ! C'est le cri d'un peuple qui se lève contre une imposture, un nouvel ordre mondial, une dictature orchestrée par l'ennemi de nos âmes à travers ceux qui nous gouvernent ! La vérité a trébuché et le mal est appelé bien, des lois iniques sont votées les unes après les autres, les plus faibles exploités, appauvris, méprisés, spoliés, emprisonnés dans une pseudo liberté d'un système en voie de perdition !

Il y a plus de 20 ans en arrière, alors que me trouvant dans un groupe d'intercession en faveur de la France, à Londres, je fus saisie d'une grande tristesse en même temps que vraiment humiliée du fait de ma nationalité Française ! En effet, les chrétiens de Londres priaient en pointant un doigt accusateur sur mon pays, à l'instar des Pharisiens qui amenèrent une femme prise en flagrant délit d'adultère devant Jésus ! C'était il y a plus de 20 ans et déjà nos amis d'Angleterre voyaient la France comme une prostituée se livrant à toutes sortes de débauches ! Que doivent-ils dire et prier aujourd'hui après nos dernières élections présidentielles, et tout récemment la fête de la musique au Palais de l'Elysée ?

Au retour de ces réunions organisées par une église francophone de Londres, je m'humiliais devant le Seigneur et demandais sincèrement pardon pour ma nation, mon cœur pleurait vraiment et je supplais notre Dieu de faire grâce ! C'est alors que le Saint Esprit ouvrit mes yeux sur la femme accusée d'adultère, et je méditais sur l'attitude de Jésus ! O ! quel Merveilleux Sauveur nous avons ! Quel Fils de l'homme ! Quel Prophète ! Il ne s'est pas joint aux pharisiens pour pointer le doigt accusateur et lapidaire contre la femme ! Non ! Il s'est abaissé et le doigt de Dieu, le même qui écrivit sur des tables de pierre les lettres de la loi, écrivait maintenant sur la poussière de cette terre des vivants avec laquelle Il nous a façonnés, la loi de la grâce ! Il n'a pas condamné la femme, Il l'a graciée ! J'ai foi que ce même Jésus, aujourd'hui, veut faire grâce à la France ! Il y a un peuple nombreux qui doit entendre la voix de Son appel à venir à Lui !

A l'époque de Sodome et Gomorhe, c'était le Prophète des prophètes, savoir Dieu Lui-même, qui est venu trouver Abraham Son ami, afin de lui révéler qu'Il va détruire la ville par le feu ! Quelle fut la réaction d'Abraham ? Il a intercédé ! Il avait une famille qu'il aimait dans cette ville infâme ! Abraham n'a pas dit : « Oui Seigneur tu as raison ! Envoie Ton jugement ! » Il a osé discuter avec Dieu afin de Le faire changer d'avis ! Abraham connaissait le cœur du Père, il vivait dans son intimité, Il avait compris et goûté Sa miséricorde ! Il savait que Son amour triomphe du jugement !

Depuis 30 ans le Saint Esprit m'a conduite en bien des endroits stratégiques pour déclarer le salut et la délivrance de la France ! Depuis les sommets du Mont Blanc, des Alpes aux Pyrénées en passant par les Cévennes, les vallées, la Méditerranée, la Manche, l'océan Atlantique, l'Elysée, etc. Mais aussi la tour de Constance, les arènes de Nîmes où le sang des martyres « crie » ainsi que le déclare la Parole de Dieu !

C'est vrai le péché surabondant de la France ! Les révolutions, etc. Mais si le cri de souffrance qu'elle fait entendre aujourd'hui remontait à avant 1968 ou 1789 ? Bien avant nombre de réveils glorieux en divers pays, il y eut celui ô combien prophétique des Cévennes, lequel à travers d'horribles persécutions a permis que l'Evangile soit annoncé bien au delà de nos frontières, sur plusieurs continents.

Au sommet du Mont Blanc, fin 1999, je fis sonner le shofar, avec la vision de la bannière du sang de Jésus traversant la France, la lavant ! Comme je ne sais pas souffler dans cet instrument, j'avais pris une cassette de Paul Wilbur, un frère Juif, et lequel prononçait en même temps en hébreu la bénédiction que Dieu avait donné pour Son peuple à Moïse ! Puis étendue sur la glace, je fus saisie de Sa miséricorde, mon cœur se brisa en sanglots tant Son amour me transperçait, et je Le suppliais de faire grâce à mon pays !

La France souffre les douleurs de l'enfantement ! Son sein va s'ouvrir et il en sortira à la fois le salut et la délivrance !

De grâce cessons de faire le jeu de ceux qui nous gouvernent en attisant le feu de la révolte, mais tombons sur nos genoux et élevons un mur en faveur de notre nation afin qu'elle ne soit pas détruite ! Jésus n'a pas été cloué sur la croix pour 0,5% de Français ! Il est l'Agneau de Dieu immolé et ôtant le péché du monde ! Il n'a pas fait acception de la France mais l'acte dont les ordonnances la condamnaient fut cloué et la malédiction brisée. Satan fut livré en spectacle et entièrement dépouillé ! Déclarons sur la France : « Le tyran n'est plus ! Sa massue est brisée ! Ses autels renversés ! »

Le prophète Joël annonçait :'Le Seigneur déclare : « Revenez vers moi de tout votre cœur, c’est encore le moment. Jeûnez, pleurez, chantez des chants de deuil ! Ce ne sont pas vos vêtements qu’il faut déchirer , c’est votre cœur qu’il faut changer. » Oui, revenez vers le Seigneur , votre Dieu. Il est plein de tendresse et de pitié, patient, plein d’amour, et il regrette ses menaces. Qui sait ? Il regrettera peut-être sa décision et vous fera encore du bien. Alors vous pourrez apporter des offrandes de farine et des offrandes de vin au Seigneur , votre Dieu. ' Joël 2:12

Et encore : 'Le Seigneur dit : « Après cela, je donnerai mon esprit à tous. Vos fils et vos filles parleront de ma part. J’enverrai des rêves à vos vieillards, je ferai voir des choses nouvelles à vos jeunes gens. À ce moment-là, je donnerai mon esprit même aux serviteurs et aux servantes. Et je ferai des actions extraordinaires au ciel et sur la terre. Il y aura du sang, du feu et des nuages de fumée. ' Joël 3:1-3