JEAN 13    34 Je vous donne un commandement nouveau : vous aimer les uns les autres ; comme je vous ai aimés, aimez–vous les uns les autres. 35 A ceci tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres. »
Contact

DES OUVRIERS DANS LA MOISSON ! N°2

LETTRE D'INFORMATIONS

DES OUVRIERS DANS LA MOISSON !

UNE PRIERE INSPIREE

Bilan Financier de Juin 2017 à Juin 2018

AIDONS MARIE !

VOEUX 2018

NOEL DANS LA RUE !

JOYEUX NOEL 2017 !

PETIT COMMENCEMENT

L'AMOUR DU PERE

LETTRE NEWS OCTOBRE 2017

RENTREE DES PLUS PETITS

RENTREE DES CLASSES 2017:18

DEVIS RENTREE SCOLAIRE 2017

TEMOIN DE SON AMOUR

RENTREE SCOLAIRE SEPTEMBRE 2017

INDIGNATION !

AKWABA SAPHIRA

VIDEOS VILLAGE DES MIRACLES

LE VILLAGE DES MIRACLES

UN CONCERT POUR NOS ENFANTS

RESULTATS SCOLAIRES JUIN 2017

RESULTATS SCOLAIRES JUIN 2017

UN PREMIER CHAMP DE MANIOC

MISSION DIMBOKRO AVRIL 2017

LA FOI DE MARIE

VOEUX 2017

NOEL 2016

Un grand MERCI !

"ELARGIS LA TENTE" !

PARRAINAGE

NOS BESOINS, NOS PROJETS

ALBUM NURSERY AVRIL 2016

FETE DES ENFANTS

PIONNIERS DE DIEU

RENTREE SCOLAIRE 2015

NEWS RENTREE SEPT. 2015

ALBUM AOUT 2015

UNE PRIERE INSPIREE

BILAN 2013/14

BRIGITTE, UNE MAMAN

MARIE PIERRE & JEAN FRANCOIS EN MISSION !

OU AS TU LES YEUX FIXES ?

LA OU EST TON COEUR

L'AMOUR EN ACTION

VOEUX 2015

AKWABA SALOMON

ECLATS DE JOIE ET DE RYTHMES !

LILOU

NEWS SEPTEMBRE 2014

TEMOIGNAGE DE MARIE PIERRE DEMARET

NOTRE MAISON DU LYS

VISITE A LA PRISON DE DIMBOKRO

EN MARCHE !

KELLY & ELVIS

SCENES DE VIE AFRICAINES

EVANGELISATION A DJRAN

MIRACLE A DIMBOKRO

O DIEU AIE PITIE !

NEWS 16 OCTOBRE 2013

POURQUOI PARRAINER ?

PARRAINER UN ENFANT ?

T'AS 2 MINUTES ?

LIEN FACEBOOK

AKWABA L'EQUIPE MISSIONNAIRE !

Courant 2008, je fus en mission au Mali, et le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ me fit la grâce de me présenter un de Ses disciples.
    De nos jours où tout est médiatisé, et même l'Evangile par nos milieux chrétiens, je voudrais parler du « disciple de la croix » de Christ.
    http://images.onlc.eu/lysdesvalleesNDD//123946930939.jpgJe rencontrai le Pasteur Matthieu dans le très confortable bureau-salon d'un Président d'ONG. Dès que je le vis, je fus frappée par le contraste incroyable qu'offrait le spectacle de cet homme « sans beauté, ni éclat »assis sur le beau et grand fauteuil du salon attenant au bureau. Il portait une veste-pagne sur un pantalon noir, mais l'ensemble était tellement usé, les couleurs délavées, que mon coeur se serra au-dedans de moi. Une fois les présentations terminées, je restais là, attentive et curieuse de mieux connaître ce frère dont je savais qu'il est un Evangéliste très zélé.
    J'appris que Pasteur Matthieu était musulman et qu'à sa conversion à Jésus-Christ, il fut rejeté et persécuté par les siens, et au point que ses beaux parents lui reprirent leur fille devenue son épouse. Il m'expliqua qu'il était analphabète et très pauvre, mais « Jésus avait tellement fait pour lui », alors il accepta d'être séparé de sa femme et des siens par amour pour Jésus et .. les « âmes » ! Etant tellement ignorant, il n'espérait même pas pouvoir être formé pour le service de Dieu malgré l'appel qui brûlait dans son coeur et la passion des âmes grandissante chaque jour. Il perséverra, envers, malgré et contre tout. Finalement les beaux parents lui rendirent son épouse convertie elle aussi à Jésus, et il fut admis dans une école biblique.
Au jour où nous nous rencontrions, lui et son épouse avaient 6 ou 7 enfants auxquels s'ajoutèrent 2 ou 3 orphelins qu'ils adoptèrent plutôt que les laisser voués à la misère et sans foyer.
    Il avait tellement travaillé pour le Seigneur qu'il avait pu atteindre les 200 membres dans l'église qu'il avait démarrée à Bamako, et ce, malgré la population Malienne à 90% musulmane ! Parvenu à ce stade, il pouvait espérer vivre des jours meilleurs sur le plan matériel et financier, et il possédait même une moto pour ses déplacements !
    Mais à nouveau, il fut testé, éprouvé, par le Maître de la moisson. Les responsables de la dénomination dans laquelle il servait Jésus, le missionnèrent à l'intérieur du pays, là où il n'y avait « rien ». Bien sûr « je pouvais refuser », me dit-il, « mais l'amour de Jésus, Il a tant fait pour moi, et puis aussi les âmes, alors, vous voyez Maman, j'ai accepté et je suis parti laissant tout »
    Notre Dieu est le Créateur, Grand et Puissant, et Il créa la terre et le ciel et tout ce qui s'y trouve, à partir de « rien », et « le disciple accompli sera comme le Maître » a averti Jésus !
    Pasteur Matthieu vit la Parole, avec ses mots simples et son apparence des plus modestes.
    Il ne parle pas d'humilité, il est humble !
    Il ne parle pas de grand ministère, mais caché, là où il est, il gagne les âmes !
    Il ne parle pas de ses besoins, mais ouvre une lettre avec ceux des autres !
    Il a commencé une nouvelle église locale près de la frontière Sénégalaise, dans une terre aride et désséchée avec la foi que le Jésus d'amour qu'il sert est le Berger des brebis égarées, et que pour elles, la Parole s'incarnera et le désert refleurira.
   Il a aussi commencé une cellule de prière et d'évangélisation à la prison locale. Les gars se donnent à Jésus, de « véritables conversions » témoigne  notre évangéliste, mais « les conditions de vie de ces frères, c'est terrible Maman ». Et la lettre présente aussi les besoins en bibles, nourriture et vêtements de ces hommes qui n'en ont plus que le nom !.. Cependant, notre Dieu d'amour, par le canal de Son serviteur Matthieu, est allé les visiter, là où ils se trouvaient, et « Il les a transportés dans le Royaume du Fils de Son amour », et ils sont devenus enfants de Dieu, fils de la Lumière.

    J'étais en France pour les fêtes de fin d'année, et comme je venais justement de prier pour Pasteur Matthieu et « seshttp://images.onlc.eu/lysdesvalleesNDD//123955388360.jpg prisonniers » mon téléphone sonna : c'était lui, là-bas, si loin, dans cet autre monde sans guirlande, sans déco lumineuse, sans grande surface débordante, sans vitrine criant toute notre surabondance matérielle. Il me témoigna de la bonté du Seigneur et comment Il avait multiplié l'oeuvre naissante. Il désirait aussi pouvoir organiser un repas pour les prisonniers, afin que dans ces temps de fête, ils puissent au moins avoir tous quelque chose à manger, car là-bas, le système carcéral ne prend pas en compte la nourriture des détenus.
    J'ose le dire, les poubelles de mon quartier, au lendemain de nos joyeux réveillons, étaient sans doute mieux garnies et plus alléchantes que les assiettes du couvert de nos prisonniers, dressé sur la table de la misère par mon ami Malien.

    Il y a plus de 2000 ans déjà, Jésus a parlé d'un « homme riche, vêtu de pourpre »et d'un autre, « Lazare, couché à sa porte ». Il n'y a vraiment rien de nouveau sous le soleil comme l'écrivit l'Ecclésiaste sous l'inspiration divine.

                                     

      Quelques temps après cette période de fêtes, j'eus le désir d'aller adorer notre Dieu dans une église locale en France où je me trouvais de passage. Quelle ne fut ma surprise d'entendre le Pasteur remercier ses ouailles car leur libéralité avait permis d'acheter un tracteur pour tondre la pelouse de l'église !
      Mon coeur ne put s'empêcher de pleurer, et mon âme de crier à l'injustice devant le Dieu Vivant !

http://images.onlc.eu/lysdesvalleesNDD//127973774926.gif



Tous·droits·réservés Design·by· V.Urbino ·2011.·